OGM : le gouvernement Fillon s'assoit sur l'avis des experts du HCB

actualités 20 | 03 | 2012

OGM : le gouvernement Fillon s’assoit sur l’avis des experts du HCB

Ecarté de toute consultation au sujet de la note envoyée à Bruxelles pour justifier la suspension de la culture du MON 810, le professeur Jean-François Dhainault, président du Haut Conseil des Biotechnologies (HCB), a adressé un courrier au Premier ministre pour exprimer « l’émotion des membres du Comité scientifique du HCB ».

En effet, non seulement les experts de cette instance consultative – pourtant mise en place par le gouvernement Fillon – n’ont pas été consultés, mais les conclusions de leurs travaux ont fait l’objet d’une véritable manipulation. « Les passages de l’avis du Comité scientifique cités dans cette note n’ont pas été repris dans leur intégralité », s’indigne le président du HCB, qui ajoute que par ailleurs, « la note cite l’avis du Comité scientifique du HCB publié en décembre 2009, alors que ceux de janvier et octobre 2011 ne sont pas pris en compte. »

Enfin, Jean-François Dhainault s’étonne « qu’une expertise autre que celle du Comité scientifique du HCB semble avoir été mobilisée pour l’analyse d’une série d’articles scientifiques publiés postérieurement au dernier avis du HCB ». En clair, ne pouvant justifier une interdiction à partir de l’avis des experts du HCB, le gouvernement Fillon s’appuie sur une interprétation erronée des travaux du HCB rédigée par quelques fonctionnaires obéissants des ministères de l’Agriculture et de l’Environnement !

Télécharger la lettre du Pr Dhainault à François Fillon

PDF - 267.3 ko

biotechnologie