Les OGM, l'environnement et la santé

revue de livre 18 | 08 | 2006

Les OGM, l’environnement et la santé

Après avoir participé en 2002 à la rédaction de deux rapports assez favorables aux OGM (publiés respectivement par l’Académie des sciences et par les Académies de médecine et de pharmacie), Marcel Kuntz, directeur de recherches au CNRS et enseignant à l’Université Joseph Fourier de Grenoble, vient de publier un ouvrage d’une centaine de pages intitulé Les OGM, l’environnement et la santé.

L’auteur, qui estime que le citoyen ne dispose pas nécessairement des résultats des nombreuses études scientifiques existantes consacrées aux OGM, a voulu combler cette lacune. Après un premier chapitre consacré à l’exposition des bases scientifiques indispensables sur l’ADN, les gènes et les modifications génétiques, il passe en revue l’essentiel des polémiques dont ont fait l’objet les OGM : les plantes Bt conduisent-elles à une réduction des insecticides ? Ont-elles un effet sur les insectes non cibles ? Menacent-elles la biodiversité ? etc. Dans un troisième chapitre consacré à la santé, Marcel Kuntz pose la question plus générale des risques et des bénéfices des OGM. Occasion pour lui de revenir sur la très médiatique affaire du maïs Mon863. Le créateur du Mon863, Monsanto, avait été accusé en 2005 de détenir un « rapport secret de 1 139 pages » prouvant la dangerosité de ce maïs. « Il a fallu un communiqué de l’Efsa [l’Autorité européenne de sécurité des aliments] pour révéler qu’il s’agissait en fait du dossier d’évaluation des risques, auquel ont eu accès toutes les agences qui se sont prononcées sur ce cas, et qui toutes ont conclu à sa sécurité sanitaire ! », rappelle Marcel Kuntz.

En guise de conclusion, l’auteur souligne que pour l’essentiel des publications parues dans des journaux scientifiques et validées par un comité de lecture, « les résultats montrent peu de divergences que l’on ne puisse expliquer par la variabilité inhérente au vivant ou la portée limitée d’une expérimentation ». De même, aucune contradiction flagrante n’apparaît entre les études financées par le public et par le privé.

Bien qu’il prétende ne pas vouloir dire « ce qu’il faut penser des OGM », Marcel Kuntz répond clairement aux principales accusations « scientifiques » véhiculées par leurs opposants. Il occulte volontairement les aspects éthique et politique du débat sur les OGM, ce qui lui fait courir le risque de faire passer ses lecteurs à côté des véritables motivations des opposants aux OGM. On peut également lui reprocher de ne jamais citer ses sources, ce qui rend son discours moins crédible. Cet ouvrage s’adresse donc en priorité à des lecteurs qui recherchent des réponses scientifiques, loin de toute polémique idéologique ou politique.

Les OGM, l’environnement et la santé
Marcel Kuntz
Editions Ellipses - avril 2006

environnement biotechnologie

Articles analogues