AccueilApicultureLe bon monsieur Coudoin

Le bon monsieur Coudoin

Qui ne connaît pas encore Maurice Coudoin ? « Petit, râblé, direct et déterminé, Maurice Coudoin, qui est aussi un ancien militaire, est prêt à tout dès lors qu’ils s’agit de défendre l’apiculture, les apiculteurs et les abeilles », écrit le journaliste Jacques Ripoche dans le quotidien Sud-Ouest du 23 mars 2007.

Dans le monde apicole, Monsieur Coudoin est une vedette. C’est donc vers lui que Pierre Sauvey, journaliste à la Dépêche du Midi, s’est tourné pour demander de commenter la prochaine inscription du fipronil sur la liste des insecticides autorisés par la Commission européenne. Ce qui a donné lieu à un article au titre révélateur : « Réutiliser le Régent serait catastrophique ». En effet, contrairement à l’avis unanime du monde scientifique – hormis quelques experts français dont la réputation s’est établie précisément grâce à l’affaire du Gaucho et du Régent -, Maurice Coudoin est convaincu des méfaits de ces insecticides pour les abeilles : « Avant ces pesticides [Gaucho et Régent], il y avait 1,6 million de ruches en France. En 2005, il n’y en avait plus que 700.000. » Pour ceux qui n’auraient pas compris : le Gaucho et le Régent sont responsables de la perte de 900.000 ruches ! Qui se permettrait de douter de ces chiffres, qui prouvent bien le danger de ces insecticides ? En tout cas, pas Pierre Sauvey. Le problème, c’est qu’ils sont parfaitement faux ! Il suffit de se procurer le rapport Gem-Oniflhor, Audit de la filière miel 2005, pour constater qu’on recensait officiellement 1.352.000 ruches en France métropolitaine en 1994, et 1.347.000 dix ans plus tard, en 2004 ! Un chiffre d’ailleurs confirmé par l’Union nationale de l’apiculture française (Unaf), lors de sa conférence de presse du 13 février 2007.

« Prêt à tout », Maurice Coudoin? Effectivement…

Sur le même sujet :

Derniers articles

apiculture menace sur les abeilles par le varroa et un vraiant du virus des ailes déformées

Une nouvelle menace plane sur les abeilles.

Alors que la récolte de miel s’annonce plutôt en forte hausse par rapport à l’année dernière, la communauté scientifique s’alarme de l’émergence d’un nouveau...
apiculture mortalite abeilles virus ailes deformees

Apiculture : un nouveau virus menace les colonies d’abeilles

Malgré de bonnes perspectives pour la récolte de miel cette année, les apiculteurs sont de plus en plus inquiets face aux risques majeurs de...
Sécheresse pourquoi l'irrigation est indispensable parole agriculteur

Face à la sécheresse, pourquoi l’irrigation est indispensable

A&E donne la parole aux agriculteurs. Face la sécheresse de cet été 2022, François Pétorin, agriculteur en Charente-Maritime nous explique pourquoi l'irrigation est indispensable....
L'industrie de la fertilisation maillon essentiel de notre souveraineté alimentaire

L’industrie de la fertilisation : un maillon essentiel de notre souveraineté alimentaire

En marge de l’assemblée générale de l’Unifa (l’Union des industries de la fertilisation), qui s’est tenue le 16 juin, Delphine Guey, nouvellement élue présidente,...
l'éco-anxiété comprendre cette sur anxiété française

Éco-anxiété : Au-delà des crises, comprendre la « sur-anxiété » française

La "sur-anxiété" française ( ou éco-anxiété ), juste une histoire de crises à répétition ? Et si ce mal avait (entre autres) pour origine...

Dans la même rubrique

Une nouvelle menace plane sur les abeilles.

Alors que la récolte de miel s’annonce plutôt en forte hausse par rapport à l’année dernière, la communauté scientifique s’alarme de l’émergence d’un nouveau...