La culture du maïs est grande consommatrice d’eau / BALIVERNE #10

La culture du maïs est souvent stigmatisée par les écologistes, l’associant systématiquement à l’irrigation et donc à un usage massif d’eau.

Le maïs est-il le plus grand consommateur d’eau ?

Or pour produire 1kg de maïs on a seulement besoin de 454 L d’eau et 238 L pour du maïs fourrage. Ce qui fait du maïs l’une des plantes les plus économes en eau. A comparer avec les 590 L d’eau indispensables pour le blé, les 900L pour le soja et entre 1600L et 5000L d’eau pour riz !

À lire aussi : « Pour produire, il faut de l’eau », note Éric Frétillère, président d’Irrigants de France

La quantité des surfaces irriguée baisse en France

De plus, partout dans le monde la culture du maïs est largement pratiquée sans avoir recours à l’irrigation. En France par exemple seulement 1/4 des 3 millions d’hectares du maïs cultivé ont recours à l’irrigation.

Enfin alors que les rendements continuent de progresser les surfaces de maïs irriguées ont baissé de 22% en une dizaine d’années grâce à des techniques d’arrosage de plus en plus performantes et à la sélection variétale.

Bref ! Le maïs est bel et bien l’une des plantes les moins gourmande en eau.