Avant l’agriculture moderne, la nourriture était plus naturelle et plus saine / baliverne #16

baliverne16 avant agriculture nourriture + saine + naturelle

Sur le refrain « c’était mieux avant », certains écologistes affirment qu’avant la modernisation de l’agriculture la nourriture était de meilleure qualité, par ce qu’elle n’était pas traitée par des produits chimiques.

 

 

C’est faux. Au début du XXe siècle, en Europe et au Etats-Unis, les maladies d’origines alimentaires constituaient l’une des dix principales causes de décès en occident. En raison de la présence de bactéries, virus et autres parasites dans les aliments ou l’eau.

Aujourd’hui, ces causes de décès sont devenues maginales dans nos pays. Mais, reste, hélas ! importante dans les régions peu développées du monde. Ainsi les maladies diarrhéiques d’origine alimentaire sont responsables de 230 mille décès par an, surtout en Afrique et en Asie du sud-est. D’ailleurs les spécialistes de santé publique s’accordent à dire que l’amélioration de l’alimentation a été l’un des facteurs déterminants dans la progression de l’espérance de vie en France. Un gain de 35 années depuis 1900.

Enfin, dés la fin du XIXe siècle, les agriculteurs protégeaient leurs cultures avec de très nombreux composés de minéraux ou de plantes. Tout ce qu’il y a de plus naturel mais potentiellement dangereux. Il s’agissait notamment de composés d’arsenic, de plomb, nicotine ou encore des bouillies à base de mercure, de cuivre et souffre. Evidemment ces produits naturels toxiques pour l’homme désormais interdits pour la plupart étaient appliqués sans protection ni encadrement.

Mais ça c’était au beau vieux temps !