Cash investigation : les pesticides causeraient 200 000 morts par an dans le monde / Baliverne #18

Elise Lucet épinglée déjà en 2016 par le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) au sujet d’un chiffre bidon sur les pesticides récidive deux ans plus tard avec un nouveau chiffre fantaisiste sur le même sujet.

En effet, à l’occasion de l’émission Cash Impact sur le thème « Pesticides : alerte sur notre santé » en danger, il est expliqué que : « Selon un rapport des Nations Unies les pesticides seraient responsable de la mort de 200.000 personnes par an dans le monde ».

Tout d’abord, cette estimation a été faite il y a plus de trente ans dans un éditorial d’une revue scientifique anglaise ( British Journal of industriel Medecine, 1985 : Health problems of pesticide usage in the third world ). Elle ne correspond donc plus en rien à la réalité d’aujourd’hui.

Ensuite, il s’agit d’une extrapolation à partir des mille décès enregistrés en 1979 au Sri Lanka dus à des intoxications aigües par pesticides dans des conditions qui n’ont rien à voir avec les pratiques des pays développés.

Ce n’est pas tout, les trois-quart des ces décès estimés correspondent à des suicides par intoxications volontaires dans les pays en voie de développement. Donc accusés les pesticides pour ces décès est aussi absurde que de dire que les cordes sont responsables des suicides par pendaison.

Enfin, l’auteur de cette estimation le Dr Jayaratnam avait pour objectif d’alerter sur les problèmes de l’encadrement des pesticides dans les pays du tiers monde précisant clairement que :

« les intoxications aigües par pesticides ne constituent pas un problème majeur de santé dans les pays industrialisé ».

Et il a raison ! Les cas mortels d’intoxication accidentelle par pesticide sont en réalité rarissime en Europe ou au États-Unis. Ainsi, selon une étude américaine de 2012 (Journal of Medecine, 2012, Human Exposures to Pesticides in the United States ) les Etats-Unis, premier consommateur mondial de pesticides, n’a eu à déplorer qu’environ 5 morts par an de 2006 à 2010. Nous sommes encore une fois du chiffre affolant avancé par l’équipe d’Elise Lucet ( 200 000 morts par an)

VOIR AUSSI : 97% de nos aliments contiennent des pesticides / BALIVERNE #07

Sources :
  • British Journal of industriel Medecine, 1985, Health problems of pesticide usage in the third world
  • Journal of Medecine, 2012, Human Exposures to Pesticides in the United States

Derniers articles

Les NBT : une solution à l’impasse du cuivre

En février dernier, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a rendu publique une « cartographie » sur...

La France des villes et la France des champs, une fracture française

France des villes / France des champs : la fracture française ne pourra se résorber en faisant uniquement de l’écologie politique. Analyse des perspectives...

Glyphosate : un article entaché de conflits d’intérêts

Une publication dans une revue scientifique prétend confirmer l'exposition de l'ensemble de la population au glyphosate sur la base d'analyses très controversées. Rien d'étonnant,...

Irrigation, passons aux actes pour des exploitations durables rappelle Jean-Marc Scwartz de AGPM maïs

Jean-Marc Schwartz, secrétaire général adjoint de  @agpm_mais : Irrigation après les belles paroles, il est temps de passer aux actes pour avoir des exploitations durables Il...

La fausse bonne idée de la fin des emballages plastiques

« La colère gronde chez les industriels du plastique et dans la filière des fruits et légumes opposés à la fin des emballages plastiques...

Dans la même rubrique

L’agribashing n’existe pas / Baliverne #23

L'agribashing n'existe pas / Baliverne #23, une nouvelle vidéo d'Agriculture et Environnement. A l'instar du militant anti-pesticide François Veillerette, la plupart des écologistes réfutent...
Quitter la version mobile