Site icon

Pourquoi le lobby du #bio s’acharne sur la certification #HVE ?

lobby bio et HVE

Vous avez certainement vu dans la presse plein d’attaques soudaines contre une certification particulière, qui s’appelle la HVE, la Haute Valeur Environnementale. 

Please accept YouTube cookies to play this video. By accepting you will be accessing content from YouTube, a service provided by an external third party.

YouTube privacy policy

If you accept this notice, your choice will be saved and the page will refresh.

C’est une certification qui a été mise en place par le Gouvernement dans un souci de progrès pour amener les agriculteurs à produire de manière plus respectueuse pour l’environnement et donc en leur imposant un certain nombre de contraintes supplémentaires. Alors aujourd’hui, la HVE subit des attaques, ces attaques proviennent de la presse mais ça provient aussi de différentes ONG, Greenpeace France, le WWF, Générations Futures, et puis d’associations comme Que Choisir. Toutes ces associations se sont mises à attaquer la HVE pour des raisons très simple : c’est qu’elle représente un concurrent immédiat pour l’agriculture biologique. 

Alors, l’enjeu derrière, c’est quoi finalement ?

Il faut remonter à 2018, à la loi EGAlim dans laquelle a été décide que 50% de tout ce qui est consommé dans la restauration collective donc dans les hôpitaux, les écoles et même les prisons, donc ce marché, qui est un marché énorme, puisque c’est 3,7 milliards de repas par an. La moitié des repas doivent être constitués de produits issus de différents labels de qualité. Alors, il y a dedans le label Bio, qui a déjà garantie 20% de ce marché à lui tout seul. Le reste, ce serait pour les AOP et pour cette certification, la HVE. 

À lire aussi : Les enjeux de la guerre contre la HVE

Donc, l’agriculture biologique, le lobby du bio, considère que la HVE est un concurrent immédiat car elle voudrait bien avoir à elle toute seule les 50% due toute la restauration collective pour garantir son business. 

Et donc, tout naturellement, l’enjei pour l’agriculture biologique, c’est dégager tout ce qui vient de la HVE. 

Quitter la version mobile