AccueilDécryptagePourquoi il est faux de dire que le maïs consomme trop d'eau

Pourquoi il est faux de dire que le maïs consomme trop d’eau

Je suis sûr que vous avez un petit refrain dans votre tête qui vous dit que le maïs consomme beaucoup trop d’eau ? C’est faux et je vais vous expliquer pourquoi.

Ce sont les chiffres qui en parlent le mieux

On va comparer certaines céréales et vous allez comprendre.

  • Pour produire un kilo de maïs grain (volailles, cochons) il faut environ 450 litres d’eau.
  • Pour produire un kilo de maïs fourrage (vache) il faut 250 litres d’eau.
  • En revanche, si on veut produire un kilo de blé, il faut presque 600 litres d’eau.
  • Et si on veut produire un kilo de soja, il faut 900 litres d’eau.

Donc, on voit avec ces chiffres que pour une production d’un kilo de différentes céréales, celle qui consomme le moins d’eau, c’est le maïs. Il y a une raison pour ça.

Pourquoi le maïs consomme-t-il moins d’eau ?

C’est une plante en C4, ce qui veut dire qu’elle sait beaucoup mieux transformer l’eau et le soleil en matière sèche. Si on regarde le rapport entre l’eau et le rendement, le maïs est de loin la plante la plus efficiente, la plus économe en eau. Alors, c’est quoi le problème ?

Voir aussi : La culture du maïs est grande consommatrice d’eau / BALIVERNE #10

C’est quoi le problème avec le maïs ?

Le problème c’est que le maïs a besoin d’eau en été. En été c’est pas la période où il pleut le plus. Mais c’est aussi un avantage parce qu’avec le réchauffement climatique qui a eu lieu, il va y avoir plus de soleil en été. Et s’il y a beaucoup de soleil et l’eau nécessaire à ce moment là, les rendements en maïs vont exploser. Aujourd’hui, on observe des maïs qui font 90, 100, 110 quintaux à l’hectare. Quand il y a du soleil et l’eau en quantité adéquate, on peut aller jusqu’à 150, 160, 170 quintaux à l’hectare.

Produire du maïs est une bonne chose

Produire plus de maïs est une bonne chose pour la ferme France parce que le maïs sert à l’alimentation humaine, mais ça sert aussi à nourrir le bétail. Et puis ça sert à plein de chose dans le domaine industriel. On trouve du maïs dans le dentifrice, pour faire du papier, dans les colles, les déodorants, les médicaments. Vous en trouvez dans les sacs biodégradables et même dans les carburants. Faisons plus de maïs et pas moins de maïs comme certains le veulent.

Pour aller plus loin :
Derniers articles :

Dans la même rubrique

Les antibassines à nouveau mobilisés

Faute de pouvoir prétendre que la France manque d’eau, les militants antibassines
ont changé leurs éléments
de langage, accusant désormais les retenues
d’eau de « dérégler le cycle
naturel...

En ce moment

Restez informer en recevant régulièrement

La Newsletter A&E