actualités 15 | 09 | 2008

Agriculture bio : des rendements en chute de 23 % pour la saison 2007/2008 !

« Au cours de la campagne, la collecte de toutes céréales biologiques a été décevante, excepté pour le maïs », indique l’Office national interprofessionnel des grandes cultures (ONIGC) dans son bilan Septembre 2008, qui a été remis à la presse le 10 septembre dernier.

Avec 23 quintaux à l’hectare pour le blé tendre bio contre 30 q/ha pour la saison précédente, les rendements ont en effet chuté de 23% entre les saisons 2007/2008 et 2006/2007. D’autre part, les surfaces en cultures de blé bio ont diminué de 4% (28.681 ha en 2007/2008 contre 29.772 en 2006/2007).  « Les données ONIGC montrent une collecte en diminution de 31 % en fin de campagne. Celle-ci atteint à peine 49.250 tonnes, contre plus de 71.400 tonnes en 2006/2007 », conclut le bilan. En revanche, les besoins d’utilisation pour la meunerie se sont accrus de manière significative, entraînant des importations records, avec un volume multiplié par 3,3.

Concernant le triticale, les rendements ont chuté de 22% en moyenne (25 q/h, contre 32 q/h la saison précédente). Pire, la collecte totale (production moins autoconsommation) est tombée à 7.191 tonnes, contre 13.108 l’année précédente, soit une baisse de 45%. Comme le note le bilan de l’ONIGC, « par manque de disponibilité en triticale biologique sur le marché intérieur et à l’importation, les fabricants d’aliments du bétail ont diminué d’un quart l’utilisation de cette céréale dans leur formulation ».

Pour le maïs, la chute des rendements est moins marquée : elle se situe « seulement » à moins 9% (de 55 q/h à 50 q/h), pour une surface stable d’environ 7.200 ha. Toutefois, le manque de disponibilité en blé bio a entraîné une augmentation de 15% de la proportion de maïs bio dans la formulation des aliments du bétail. « Afin de couvrir ces besoins, les fabricants d’aliments ont eu recours aux importations », précise l’ONIGC, qui note également une baisse de 46% du stock de report en maïs bio.

Dans son numéro de septembre 2008,
a&e a consacré un dossier spécial
« L’agriculture bio : un secteur en panne de croissance ».

Si vous souhaitez recevoir ce dossier spécial, merci de remplir le formulaire ci-dessous

agriculture biologique

Articles analogues