« Dormez tranquilles, messieurs les producteurs, Ecophyto 2018 veille sur vous »

actualités 02 | 02 | 2009

« Dormez tranquilles, messieurs les producteurs, Ecophyto 2018 veille sur vous »

Telle est en substance la déclaration d’Alain Joyandet, secrétaire d’État chargé de la coopération et de la francophonie, lors de la séance du mardi 27 janvier 2009 consacrée à la nouvelle réglementation des pesticides utilisés pour la production de fruits et légumes.

En tant que président du groupe d’études « Fruits et légumes », et au nom de la centaine de députés constituant ce groupe, le député Jacques Remiller a en effet souhaité attirer l’attention du gouvernement sur « les conséquences, pour la production française de fruits et de légumes, de la révision de la directive n° 91-414 encadrant la mise sur le marché des produits phytosanitaires, que vient d’entériner l’Union européenne ». « Le gouvernement compte-il réaliser une étude d’impact de la nouvelle réglementation, à l’instar de ce qu’a publié l’université de Cranfield School of Management, en Angleterre, et si oui, dans quel délai et selon quelles modalités ? », a demandé le député.

Répondant pour le ministre de l’Agriculture, Alain Joyandet, a déclaré : « Les inquiétudes des agriculteurs, que vous avez souhaité relayer ce matin, sont tout à fait compréhensibles ». Toutefois, ils peuvent être rassurés, car « la réglementation européenne a été anticipée au niveau national par l’élaboration du plan Ecophyto 2018 », a-t-il poursuivi. Le seul problème, c’est qu’aucune étude d’impact économique concernant les conséquences de la mise en pratique des mesures du Grenelle sur le retrait des pesticides n’a été entreprise, ni par le gouvernement, ni dans le cadre d’Ecophyto 2018 ! C’est en tout cas ce qu’a dû admettre devant un parterre de 300 personnes Guy Paillotin, en charge du plan Ecophyto, lors d’une table ronde organisée le même jour à la Maison de l’Aveyron (Paris).

La lisibilité économique du plan français de réduction des pesticides est donc inexistante. D’où la pertinence de la question du député, et surtout l’inquiétude persistante des producteurs...

pesticides

Articles analogues