Thilo Bode, l'écolo de l'industrie du tabac

actualités 02 | 05 | 2016

Thilo Bode, l’écolo de l’industrie du tabac

En décembre 2015, le JDD a révélé que Maud Fontenoy avait animé un séminaire chez le cigarettier Philip Morris. Ce qui a valu à la navigatrice blâmes et reproches sur les réseaux sociaux, ainsi que chez certains journalistes bien pensants, qui ont jugé cette activité incompatible avec un engagement en faveur d’une hygiène de vie écolo.

En revanche, aucun média français ne semble s’émouvoir de la proximité entretenue par le président-fondateur de Foodwatch, Thilo Bode, avec l’industrie du tabac. En se procurant les rapports sociaux de la branche allemande de British American Tobacco (BAT), le deuxième plus grand producteur de tabac au monde en nombre de ventes après Philip Morris, A&E a en effet découvert que Thilo Bode avait participé non pas à une réunion, mais à toute une série de réunions avec le cigarettier entre 2002 et 2006. Dans ces sessions de dialogue, Thilo Bode a apporté ses conseils en communication, expliquant notamment les causes de la dégradation de l’image de l’industrie du tabac. Selon lui, cette dernière devrait assumer le fait que fumer est dangereux pour la santé, y compris à partir de la première cigarette, mais elle devrait en revanche mieux communiquer sur le concept « fumer est un plaisir ».

Un comble pour le président d’une association de consommateurs qui « exige que les denrées alimentaires ne présentent pas de risques pour la santé », et qui est partenaire de la Ligue contre le cancer !

Foodwatch Maud Fontenoy écologie politique lobbying