actualités 28 | 09 | 2006

Un journaliste victime d’un bien étrange cambriolage

Le 25 septembre 2006, entre 15h30 et 18h, le domicile du rédacteur en chef d’ « Agriculture & Environnement », Gil Rivière-Wekstein, a été cambriolé. L’effraction a été commise dans une pièce annexe, sans plaque, mitoyenne de son appartement et servant de bureau. Seul son ordinateur portable a été dérobé alors que d’autres objets de valeur se trouvait dans la pièce.

Une plainte a immédiatement été déposée au commissariat de police du XXe arrondissement de Paris, et une demande d’ouverture d’une information judiciaire va être très prochainement adressée au procureur de la République. En effet, si la piste d’un banal cambriolage ne peut pas être exclue, les enquêteurs ont cependant été surpris par le professionnalisme dont témoignait le délit. Ils n’écartent donc pas l’hypothèse selon laquelle le contenu du disque dur pourrait constituer le mobile de l’effraction.

Une hypothèse qui n’est pas peut-être pas si dénuée de fondement quand on sait que Gil Rivière-Wekstein est connu pour publier, dans Agriculture & Environnement, des résultats d’enquêtes très pertinentes sur des sujets hautement controversés, et, surtout qu’il va publier, après deux ans d’investigations, un livre choc intitulé « Abeilles, l’imposture écologique ». Ce livre, qui doit sortir en octobre, va en effet révéler les dysfonctionnements de certains milieux apicoles français et des tentatives de récupération écologique et politique.

Flatté par cette probable marque d’intérêt, l’auteur s’interroge néanmoins sur les motivations de ces éventuels lecteurs impatients.

A suivre...

médias

Articles analogues