actualités 03 | 07 | 2006

Un nouvel outil pour réduire l’usage des pesticides

Réduire de moitié l’usage de pesticides : il ne s’agit pas de l’objectif du récent Plan interministériel de réduction des risques, mais d’un outil visant à raisonner le traitement insecticide contre la Jaunisse nanisante de l’orge (JNO).

Provoquée par un virus transmis par des pucerons, la Jaunisse nanisante de l’orge est l’une des maladies d’automne les plus sévères pour les céréales à paille (orge, blé et avoine). Faute d’outil fiable de prévision des risques, 90 % des cultures d’orge et environ 50 % des cultures de blé reçoivent un traitement insecticide systématique à l’automne. Or, la nature sporadique des épidémies de JNO ne justifie pas de recourir à ces traitements systématiques. D’où la nécessité de mettre en place un outil d’aide à la décision (OAD) destiné à raisonner la lutte contre les pucerons, vecteurs de la maladie.

Fruit d’une collaboration initiée en 1999 entre des chercheurs de l’Unité mixte de recherche de l’Inra de Rennes et la société Bayer CropScience France, cet instrument est aujourd’hui disponible. « Le système mis au point est un logiciel basé d’une part sur la simulation du risque d’infection d’un champ de céréales par les pucerons à l’automne, et d’autre part sur la simulation des pertes de rendement en cas d’absence de traitement », explique Presse info Inra. L’objectif de ce système est donc de permettre à l’agriculteur d’évaluer si le traitement insecticide est rentable ou non, et surtout d’éviter les traitements qui s’avèreraient inutiles. Selon les estimations des recherches de l’Inra, l’utilisation généralisée de l’OAD « permettrait de réduire potentiellement de moitié le nombre de traitements insecticides employés sur les cultures de céréales d’orge ».

Existant depuis fin 2004 sous le nom d’Aphi.net, le modèle a été nettement amélioré afin de mieux prendre en compte la variabilité du pouvoir virulifère des pucerons à différentes échelles spatiales. En outre, ce système, essentiellement développé pour l’orge, est aujourd’hui en cours d’adaptation pour les cultures de blé.

GRW

pesticides

Articles analogues