questions/réponses 01 | 02 | 2008

Bien vu l’interview virtuelle du boss de Monsanto...

Bien vu l’interview virtuelle du boss de Monsanto. Effectivement, il doit bien se marrer. Nous par contre, nous rions ... jaune.

Vous pourriez imaginer une interview du même type avec un dirigeant de société d’engrais (de synthèse bien sûr, restons sérieux). Il vous dira qu’il préfère exporter en Chine, en Inde ou au Brésil. Il investit sur ses futurs clients solvables et à choisir, en période de tension sur les disponibilités, n’hésite plus à sécher le marché français.

Il vous dirait aussi que la France possède la règlementation la plus ubuesque, servie par l’administration la plus soviétique d’Europe. Alors pourquoi y homologuer des produits ou construire des sites de production que la DRIRE fermera à la première erreur d’analyse d’un fonctionnaire prompt à ouvrir le parapluie et tant qu’à faire passser au 20H avec PPDA.
Médisez, médisez, il en restera toujours quelques chose.

THIERRY CORLAY

pesticides

Articles analogues