revue de livre 09 | 10 | 2004

Les nitrates et l’homme : toxiques, inoffensifs ou bénéfiques ?

Devant le vif succès de la première édition du livre « Les nitrates et l’homme - Toxiques, inoffensifs ou bénéfiques ? », l’Institut Scientifique et Technique de l’Environnement a décidé de le rééditer pour faire part des dernières découvertes sur le sujet.

Les normes sur les nitrates sont devenues des tables sacrées, qu’il est politiquement impossible de toucher car, comme l’écrit le Pr Maurice Tubiana dans sa préface à la nouvelle édition du livre de Jean et Jean-Louis L’hirondel, « changer les normes serait implicitement reconnaître que ce qui a été pendant des décennies le cheval de bataille des activistes de l’environnement avait des bases fragiles.  » Le Pr Tubiana salue le courage de ces impudents, qui persistent à défendre la vérité contre l’opinion majoritaire, et conclut : « Ne désespérons pas, la vérité scientifique finit toujours par s’imposer. Œuvrer pour l’établir n’est jamais inutile.  »

Par rapport à la première édition, le livre reprend tous les ajouts faits dans l’édition anglaise de 2001, particulièrement sur les nouveaux résultats scientifiques montrant les effets bénéfiques des nitrates. La nouvelle édition du livre inclut aussi un commentaire de la dernière évaluation des nitrates et des nitrites, réalisée en 2002 par le Comité mixte FAO/OMS des experts sur les additifs alimentaires. Elle illustre à merveille la façon dont la politique vient polluer la fixation des normes scientifiques. Ce comité a reconnu avoir eu connaissance des effets sanitaires bénéfiques des nitrates mais a décidé de ne pas du tout les prendre en compte, au motif que seuls les effets nocifs sont de son ressort. Il reconnaît que les nitrates n’ont aucun effet sanitaire négatif, mais déclare que les nitrites sont, eux, toxiques. Or, les nitrates peuvent se transformer en nitrites dans le corps humain. Il faut donc, selon le Comité, maintenir la dose journalière admissible et donc la norme sur les nitrates. Ceux-ci sont condamnés sur la base d’une seule étude datant de 1972. Les deux chercheurs israéliens auteurs de l’étude avaient pourtant précisé que celle-ci était préliminaire, ne portant que sur 40 rats. Ils ont publié en 1977 une étude plus complète, portant sur 119 rats, que le Comité a choisi d’ignorer, de même que tous les travaux récents sur le sujet. Pourquoi ? On peut probablement répondre : par peur de la tempête politique que représenterait un changement des normes.

Les Nitrates et l’Homme
Jean et Jean-Louis L’hirondel
Editeur : ISTE
256 pages, 25 euros

environnement pesticides

Articles analogues