L'appel des prix Nobel pour les OGM / intervention de @AEGRW sur Europe1

écouter et voir 05 | 07 | 2016

L’appel des prix Nobel pour les OGM / intervention de @AEGRW sur Europe1

Suite à l’appel des prix Nobel contre les campagnes de Greenpeace qui s’opposent aux OGM, et plus particulièrement au riz doré, Gil Rivière-Wekstein est l’invité de Jean-Michel Aphatie sur Europe1 dans l’émission Europe Midi.

IMG/mp3_aegrwsureurope1.mp3
Ecouter tout l’entretien de Gil Rivière-Wekstein avec Jean-Michel Aphatie et les réponses aux questions des auditeurs

Qu’est-ce que le riz doré ?

Le riz doré est un riz enrichi d’un oligo-élément qui permet, en gros, de palier à des manques que les gens ont dans le tiers-monde, en particulier pour la cécité, pour éviter qu’ils ne deviennent aveugles. C’est un riz qui est en progrès depuis une quinzaine d’années. On peut dire que c’est un vieux OGM mais qui n’a jamais vu le jour en raison des campagnes menées par Greenpeace.

Quelles sont les critiques de Greenpeace ?

Greenpeace dit que l’on peut tout à fait avoir ces éléments là en diversifiant son alimentation, avec des fruits et des légumes, et une nourriture variée. Tout simplement, si on mangeait comme en Europe on aurait pas besoin de cet OGM. Mais malheureusement dans ces pays les gens n’ont pas accès à cette nourriture et ce riz apportent cet élément manquant à ces populations.

Que signifie la mobilisation des prix Nobel ?

La question va bien au-delà de ce riz particulier. Je pense qu’ils expriment un ras-le-bol de la part de la communauté scientifique et aujourd’hui leur voix n’est plus entendue. Quand des experts du monde entier donnent un avis favorable à une technologie, si cela ne plait pas, les hommes et responsables politiques ou les populations n’en veulent pas.

Les discours de précaution : les OGM c’est dangereux ! On ne connait pas les effets à long terme ?

Mais ce que disent ces scientifiques avec les vingt dernières années d’expériences que nous avons, on sait parfaitement ce que l’on fait, on connait les conséquences. Toutes les études du monde entier montrent qu’il y a une innocuité totale de la part de ce type d’organisme, une fois que ces études ont été homologuées. Certains OGM pourraient être dangereux mais ceux-là ne sont jamais autorisés. Nous avons mis en place toute une série d’organismes internationaux pour vérifier que ce que l’on permet de cultiver ne représente aucun danger. Et ces prix Nobel expriment la voix de ces scientifiques qui disent « arrêtons d’être irrationnel et ces peurs qui sont partagées sont irrationnelles ! »

Ces scientifiques représentent-ils une parole libre et indépendante ?

Ce n’est pas exclu que certains ont travaillé pour l’industrie ! Parce que dans le « monde normal, le vrai monde » il n’y a pas de cloisonnement entre la science d’un côté et son application de l’autre. Parmi ces scientifiques il y a une conviction profonde, pour ceux qui travaillent avec les entreprises et ceux qui ne travaillent pas avec, que ces types de technologies sont bien maîtrisées aujourd’hui . Et ce n’est pas hasard si parmi les signataires il y a beaucoup de médecins car la médecine de demain sera révolutionnée grâce aux biotechnologies (non végétale) que l’on utilise déjà.

Beaucoup de médecins disent que si on autorise ces types de technologies dans la médecine pour l’humain pourquoi devrait-on s’en priver dans l’agriculture ?

Suite à cet entretien Gil Rivière-Wekstein répond aux questions des auditeurs.

Prix Nobel biotechnologie