La crise COVID-19 est-elle à l’origine des bonnes récoltes de miel ?

covid recolte miel france inter
38 Partages

Merci à France Inter d’avoir rappelé l’évidence : Le confinement n’est pour RIEN dans les bonnes récoltes de miel de ces dernier mois. Les agriculteurs ont continué à épandre des pesticides sans aucune conséquence sur les abeilles.

Il y a des émissions qui méritent d’être félicitées ! Et là, pour une fois, France Inter, franchement a fait très bien.

En effet, pendant le confinement, on a entendu que si les abeilles avaient produit beaucoup de miel, c’est parce que les gens étaient restés chez eux, qu’il n’y avait plus de bruit, plus d’activé humaine, plus de pollution, plus de pesticides etc. et ça montrait que la nature reprenait ses droits. Et tout ça, bien entendu n’a aucune réalité parce que les agriculteurs, ils ont traité, comme ils traitent tout à fait normalement.

À LIRE AUSSI : L’origine des fausses affirmations concernant le prétendu lien entre coronavirus et perte de biodiversité

C’est d’ailleurs pour ça qu’on a eu de la nourriture en abondant pendant le confinement. L’activité humaine, certes, s’est arrêtée mais les abeilles se fichent complètement de savoir s’il y a des êtres humaines à côté des ruches ou pas, elles butinent.

Tout cela a été correctement rappelé par France Inter. Et que finalement les seules raisons pour lesquelles les miellées ont été bonnes, c’est tout simplement le climat. On a eu un climat exceptionnel et lorsque les apiculteurs font bien leur boulot et qu’il y a un bon climat et bien le miel, il est là, et quand le climat n’est pas favorable, quand les apiculteurs ne font pas bien leur boulot, quand il y a trop de maladies qui se développent et bien les miellées sont basses. C’est une simple vérité, et je remercie franchement France Inter de nous l’avoir rappelé.

38 Partages