Jean-Louis Borloo : ministre de l’Ecologie ou de la propagande ?

Le film de Yann Arthus-Bertrand, Home, diffusé deux jours avant les élections, à grand renfort de publicité, a-t-il influencé le score de la liste Europe Ecologie ? Pour Xavier Bertrand, secrétaire général de l’UMP, la réponse est clairement oui. En effet, au moment des résultats du 7 juin, ce dernier n’a pas hésité à déclarer : « Le score des Verts : Home diffusé deux jours avant le scrutin, 9 millions de spectateurs ! » Or, voilà que Le Monde révèle comment le ministère de l’Environnement – transformé pour l’occasion en ministère de la propagande – a sollicité l’ensemble des préfets pour qu’ils apportent leur contribution au succès médiatique du film. La veille du début de la campagne officielle des élections européennes, le ministère de Jean-Louis Borloo leur a en effet adressé une copie du film, accompagnée d’une lettre appelant les préfets de toutes les régions à ce qu’ils « veillent à la diffusion, sur leur territoire, du film Home de Yann Arthus-Bertrand » ! « De ma carrière, je n’avais jamais reçu une telle demande à la veille d’une échéance électorale », a commenté un préfet, cité par Le Monde, qui poursuit : « Nous rentrions dans une période de réserve. Il n’était pas question pour moi d’organiser une séance publique. Et je n’ai pas vu l’intérêt d’organiser une projection privée à la préfecture, alors que les gens pouvaient tranquillement regarder le film chez eux. » D’autres, plus complaisants avec le pouvoir, se sont tout simplement exécutés, allant jusqu’à organiser une projection du documentaire. « C’est le cas, par exemple, en Moselle, où le préfet de région, Bernard Niquet, a largement invité, le 5 juin, les fonctionnaires à se rendre au Caméo-Ariel à Metz, pour assister à la diffusion du film. Dans un courrier envoyé aux différentes sous-directions de la préfecture, M. Niquet indique qu’il « serait souhaitable que les directions soient représentées par une vingtaine de personnes ». Le préfet précise qu’il agit  » à l’initiative du ministère de l’Ecologie  » », relate Le Monde.

Du côté du ministère de l’Ecologie, on ne dément pas l’opération de propagande. Simplement, on se défend de toute arrière-pensée politicienne. Visiblement, l’idée que le film puisse aboutir à gonfler la liste Europe-Ecologie au détriment du PS et du Modem n’aurait même pas effleuré les fonctionnaires du ministère… « Nous avions la volonté de partager ce magnifique document avec des gens que nous avons beaucoup sollicité sur le Grenelle. Il n’y avait pas malice », a répondu bien candidement au Monde le conseiller en communication de Jean-Louis Borloo, Benoît Parayre. Il est vrai que Home n’est pas le seul « documentaire » à bénéficier d’un soutien des pouvoirs publics. L’ambassade de France aux Pays-Bas a en effet organisé une projection du film de Marie-Monique Robin, Le Monde selon Monsanto, le 18 juin 2009. Ce film va d’ailleurs recevoir le 3 juillet prochain un nouveau prix, comme l’a annoncé sa réalisatrice sur son blog. Sélectionné par le jury des 2èmes Rencontres Cindyniques – dont font partie Corinne Lepage et Yann Arthus-Bertrand –, Le Monde selon Monsanto a obtenu le second prix du film sur les « sciences du danger » (le premier ayant été attribué à Tara, Voyage au cœur de la machine climatique, d’Emmanuel Roblin). « Ce Trophée des sciences du danger me sera remis à Cannes dans le cadre du 11ème symposium international de l’eau, sous le parrainage de Jean-Louis Borloo », se félicite Marie-Monique Robin sur son blog.

Derniers articles

plante-score agribalise

Planet-score : un étiquetage conçu par et pour le bio

Afin de préserver la belle image de ses produits, le lobby du bio lance un nouvel étiquetage baptisé Planet-score. Retour sur sa genèse Le ralentissement...
transgenese nbt

Les NBT vont-elles rendre la transgénèse obsolète ?

Souvent présentées comme une alternative à la transgénèse, les NBT n’ont pourtant pas vocation à les remplacer. Entretien avec Agnès Ricroch et Marcel Kuntz,...
cour justice union europeenne cjue

Le cadre juridique est le principal obstacle au développement des NBT, selon Claude Tabel

À l’occasion des journées de l’UFS (Union française des semenciers), son président Claude Tabel a fait le point pour A&E sur la question des...
gil riviere wekstein edito A&E

« Don’t Look Up » : la technologie, seul espoir

Depuis sa sortie, le 24 décembre, le film d’Adam McKay Don’t Look Up fait un tabac sur Netflix, notamment auprès des écologistes. Il propose une satire...
sondage BVA UFS agriculture agribashing

Deux sondages soulignent l’importance de la communication

Deux récents sondages suggèrent que les prises de paroles du monde agricole, notamment sur les réseaux sociaux, apportent un effet très positif auprès du...

Dans la même rubrique

Le mariage du bio-business avec le business du New Age

Les théories ésotériques sont-elles inscrites dans l’ADN du mouvement de l’agriculture biologique ? La réponse est incontestablement affirmative En écho aux thèses loufoques sur les « forces cosmiques »...