L’association Combat Monsanto et l’argent libanais

Cet été, l’association Combat Monsanto a rejoint ALTER-EU, l’Alliance pour la transparence et une régulation éthique en matière de lobbying. Fondée il y a six ans, ALTER-EU se présente comme une coalition d’environ 160 « groupes de la société civile, syndicats, universitaires et entreprises d’affaires publiques, concernés par l’influence croissante exercée par les lobbyistes d’entreprise sur l’agenda politique en Europe ». Parmi ses membres français, on retrouve Les Amis de la Terre, ATTAC, la Fondation Sciences Citoyennes, Sherpa –c’est-à-dire les fondateurs de Combat Monsanto–, ainsi que Générations Futures, la CRIIRAD et Inf’OGM. Combat Monsanto motive son adhésion à ALTER-EU par une volonté d’apporter au groupe ses connaissances du « « dispositif » Monsanto, qui constitue hélas un véritable exemple en matière de lobby et d’activités occultes des multinationales » .

Isvara mon amour

Si Combat Monsanto passe au crible toutes les activités de Monsanto, il semble beaucoup moins vigilant en ce qui concerne la très opaque Fondation Isvara, qui finance depuis novembre 2010 le bureau du coordinateur bruxellois d’ALTER-EU à hauteur de 50000 euros. Par ailleurs, Isvara finance de nombreuses associations environnementalistes comme Friends of the Earth Europe, AITEC, Spinwatch et Corporate Europe Observatory.

Officiellement, la Fondation Isvara a été créée en 2007 pour combattre les politiques néo-libérales de la Commission européenne, de la Banque mondiale et de l’Organisation mondiale du commerce. En réalité, elle appartient exclusivement à l’homme d’affaires libanais Ayman Jallad, qui gère les transferts de fonds de sa fondation à partir de Zurich. Le richissime PDG de Ezzat Jallad & Fils (Beyrouth) et de Ayman Jallad et Compagnie (Damas), sociétés spécialisées dans l’import-export de matériels agricoles, doit toute sa fortune aux juteux contrats exclusifs signés avec deux géants américains : Caterpillar et John Deere. Surprenant !

Derniers articles

condamnation arboriculteur

Justice : la scandaleuse condamnation d’un arboriculteur

L'enquête de la journaliste du Point Géraldine Wœssner sur un arboriculteur-pomiculteur de l'Isère, condamné pour avoir répandu un produit phytopharmaceutique dans ses champs de...
TourTournesol Anses VrTH importation Ukraine

Le communiqué de presse de l’Anses sur les VrTH sème la confusion

Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage. On a pu le vérifier une fois de plus après le communiqué de presse de...
Aymaric Caron Nupes legistive 2022 C a vous

Aymeric Caron : l’aile antispéciste et malthusienne de la Nupes

Pour les législatives 2022, l’alliance avec le parti antispéciste d’Aymeric Caron confirme que LFI n’hésite pas à courtiser l’aile la plus radicale de l’écologisme Le...
jean luc melanchon marche contre monsanto

Mélenchon en « Ecolo Maximo » à la Marche contre Monsanto-Bayer

À l’occasion de la 10e édition de la Marche contre Monsanto-Bayer et l’agrochimie, Mélenchon s’est revendiqué des théories complotistes loufoques de la militante indienne...
gil riviere wekstein edito A&E

Gouvernement Borne : à boire et à manger !

La nomination d’Élisabeth Borne en tant que cheffe du gouvernement est-elle une bonne chose pour le monde agricole ? S’il est encore trop tôt...

Dans la même rubrique

Pesticides : de l’art de manipuler l’opinion avec de vraies informations

La réalisatrice de documentaire Myriam Tonelotto affirme que l’omission d’informations clés sans recours à aucune infox crée la plus efficace des désinformations. Et pour...