AccueilApicultureAbeilles : Nosema ceranae envahit l’est de la France

Abeilles : Nosema ceranae envahit l’est de la France

Dans un communiqué paru le 11 juin 2008, le Réseau Biodiversité pour les Abeilles a rendu compte des derniers résultats du Laboratoire départemental d’analyses du Jura, situé à Poligny. « 50 % des échantillons provenant de quatre régions de l’est de la France (Champagne, Lorraine, Alsace et Franche Comté) ont plus de 4 millions de spores de Nosema ceranae par abeille », explique l’apiculteur Philippe Lecomte, président du réseau. Pour ce dernier, le lien entre « cette véritable invasion de Nosema ceranae et la mort des abeilles et de ruchers entiers dans l’est de la France ne fait aucun doute. D’autant plus que le redoutable protozoaire est présent dans presque tous les échantillons analysés ». Selon le communiqué du réseau, les apiculteurs qui ont constaté des problèmes de mortalités d’abeilles sont invités à faire réaliser des analyses auprès du Laboratoire de Poligny, le seul en France, avec l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) de Biot, à utiliser la méthode dite PCR. « La multiplication de ces analyses permettra de dresser un premier bilan d’extension de ces pathologies », indique Philippe Lecompte, qui s’en remet aux autorités sanitaires françaises pour intervenir rapidement contre cette nouvelle épidémie.

Aux Etats-Unis, au Canada et en Amérique latine, les apiculteurs professionnels disposent déjà de moyens de lutte efficace contre cette nosémose, comme le fumidil-B (un antibiotique). Les apiculteurs français n’ont pas droit d’utiliser ce produit car il ne dispose pas d’une autorisation de mise sur le marché. « Au regard de la situation catastrophique de nos ruches, le ministère de l’Agriculture ne pourrait-il pas au moins donner une dérogation, comme c’est le cas en Espagne ? », s’interroge Daniel Limon, président du Syndicat des apiculteurs professionnels Alsace-Lorraine-Champagne. (voir : La résurrection des abeilles espagnoles!)

Faute de mesure d’urgence, la récolte de miel 2008 risque d’être encore plus catastrophique que celle de l’année dernière.

Sur le même sujet :

Derniers articles

apiculture menace sur les abeilles par le varroa et un vraiant du virus des ailes déformées

Une nouvelle menace plane sur les abeilles.

Alors que la récolte de miel s’annonce plutôt en forte hausse par rapport à l’année dernière, la communauté scientifique s’alarme de l’émergence d’un nouveau...
apiculture mortalite abeilles virus ailes deformees

Apiculture : un nouveau virus menace les colonies d’abeilles

Malgré de bonnes perspectives pour la récolte de miel cette année, les apiculteurs sont de plus en plus inquiets face aux risques majeurs de...
Sécheresse pourquoi l'irrigation est indispensable parole agriculteur

Face à la sécheresse, pourquoi l’irrigation est indispensable

A&E donne la parole aux agriculteurs. Face la sécheresse de cet été 2022, François Pétorin, agriculteur en Charente-Maritime nous explique pourquoi l'irrigation est indispensable....
L'industrie de la fertilisation maillon essentiel de notre souveraineté alimentaire

L’industrie de la fertilisation : un maillon essentiel de notre souveraineté alimentaire

En marge de l’assemblée générale de l’Unifa (l’Union des industries de la fertilisation), qui s’est tenue le 16 juin, Delphine Guey, nouvellement élue présidente,...
l'éco-anxiété comprendre cette sur anxiété française

Éco-anxiété : Au-delà des crises, comprendre la « sur-anxiété » française

La "sur-anxiété" française ( ou éco-anxiété ), juste une histoire de crises à répétition ? Et si ce mal avait (entre autres) pour origine...

Dans la même rubrique

Une nouvelle menace plane sur les abeilles.

Alors que la récolte de miel s’annonce plutôt en forte hausse par rapport à l’année dernière, la communauté scientifique s’alarme de l’émergence d’un nouveau...