Droit de réponse à Claire Laurant

Suite à la publication de notre enquête «La part d’ombre » du professeur Séralini» , Claire Laurant nous a adressé un droit de réponse

Votre article intitulé « La part d’ombre du Professeur Séralini » tend à susciter le doute quant à mes compétences et à mes capacités à assumer les responsabilités qui peuvent être les miennes dans le cadre de ma collaboration avec la société SEVENE PHARMA. Docteur en anthropologie, ancienne assistante à l’Université, auteur de nombreux ouvrages, articles, travaux et études sur les plantes médicinales, membre de nombreuses associations de chercheurs sur ces sujets en France et à l’étranger, collaboratrice de fondations et d’Instituts mexicains opérant dans ces domaines ou ceux de la santé, je m’étonne que vous laissiez planer un doute sur ma qualité de spécialiste des plantes médicinales auxquelles j’ai d’ailleurs consacré ma thèse de doctorat. Vous suggérez également que je formerai une sorte de compérage incontournable avec le professeur Séralini pour promouvoir les produits de SEVENE PHARMA. Cette présentation n’est pas sérieuse. On retrouve souvent les mêmes spécialistes en fonction de certains thèmes lors des colloques, conférences, séminaires. C’est parce que Monsieur Séralini et moi-même figuront au rang de ces professionnels que nous nous retrouvons occasionnellement dans le cadre de tels évènements pour y être invités par leurs organisateur, sans nous être jamais concertés à cette fin. Je pense enfin qu’il est inopportun que vous portiez atteinte à la vie privée de quiconque en faisant état de son intimité réelle ou supposée dans les domaines spirituels ou philosophiques.

Derniers articles

plante-score agribalise

Planet-score : un étiquetage conçu par et pour le bio

Afin de préserver la belle image de ses produits, le lobby du bio lance un nouvel étiquetage baptisé Planet-score. Retour sur sa genèse Le ralentissement...
transgenese nbt

Les NBT vont-elles rendre la transgénèse obsolète ?

Souvent présentées comme une alternative à la transgénèse, les NBT n’ont pourtant pas vocation à les remplacer. Entretien avec Agnès Ricroch et Marcel Kuntz,...
cour justice union europeenne cjue

Le cadre juridique est le principal obstacle au développement des NBT, selon Claude Tabel

À l’occasion des journées de l’UFS (Union française des semenciers), son président Claude Tabel a fait le point pour A&E sur la question des...
gil riviere wekstein edito A&E

« Don’t Look Up » : la technologie, seul espoir

Depuis sa sortie, le 24 décembre, le film d’Adam McKay Don’t Look Up fait un tabac sur Netflix, notamment auprès des écologistes. Il propose une satire...
sondage BVA UFS agriculture agribashing

Deux sondages soulignent l’importance de la communication

Deux récents sondages suggèrent que les prises de paroles du monde agricole, notamment sur les réseaux sociaux, apportent un effet très positif auprès du...

Dans la même rubrique

Les NBT vont-elles rendre la transgénèse obsolète ?

Souvent présentées comme une alternative à la transgénèse, les NBT n’ont pourtant pas vocation à les remplacer. Entretien avec Agnès Ricroch et Marcel Kuntz,...