Entretien avec François Mandin agriculteur en Vendée

Président du réseau APAD et pionnier de l'agriculture de conservation en France

Dans le quinquennat qui vient de passer et même dans les deux quinquennats, on a travaillé à la connaissance et la reconnaissance de cette agriculture de conservation, c’est maintenant acquis. À la fois les décideurs mais même les hommes politiques commencent à connaitre l’impact de cette agriculture sur l’environnement, la qualité de l’eau. Ce que l’on attend c’est une continuité d’efforts collectifs et publics pour pouvoir obtenir un développement en masse de cette agriculture. Donc, à la fois une valorisation de cette agriculture soit par la PAC, que l’on combine la PAC avec ces résultats environnementaux, qu’on est une vraie dynamique pour que la France devienne le premier pays porteur du développement de cette agriculture au sein de l’Union Européenne en ayant des politiques publiques adaptées. Cela veut dire des programmes dans les régions qui soient cohérents avec ces ambitions, dans les agences de l’eau, dans les bassins versants. Ça passe part ce soutien là pour que l’agriculture puisse prendre des risques parce qu’on sait que prendre des risques aux changements, en dehors de quelques pionniers comme nous, c’est toujours difficile pour que cela devienne un développement de masse. C’est ça l’enjeu. Le prochain quinquennat sera réussit si à la fin des cinq ans on est passé de cinq à dix mille agriculteurs à soixante cent mille agriculteurs qui se sont lancés dans les démarches. C’est ça l’ambition. 

Derniers articles

milidou vigne cuivre credit @AEGRWmilidou vigne credit @AEGRW

Les NBT : une solution à l’impasse du cuivre

En février dernier, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a rendu publique une « cartographie » sur...
ecologie politique radical

La France des villes et la France des champs, une fracture française

France des villes / France des champs : la fracture française ne pourra se résorber en faisant uniquement de l’écologie politique. Analyse des perspectives...
conflit interet glyphosate

Glyphosate : un article entaché de conflits d’intérêts

Une publication dans une revue scientifique prétend confirmer l'exposition de l'ensemble de la population au glyphosate sur la base d'analyses très controversées. Rien d'étonnant,...

Irrigation, passons aux actes pour des exploitations durables rappelle Jean-Marc Scwartz de AGPM maïs

Jean-Marc Schwartz, secrétaire général adjoint de  @agpm_mais : Irrigation après les belles paroles, il est temps de passer aux actes pour avoir des exploitations durables Il...
fruits emballage plastique2

La fausse bonne idée de la fin des emballages plastiques

« La colère gronde chez les industriels du plastique et dans la filière des fruits et légumes opposés à la fin des emballages plastiques...

Dans la même rubrique

Irrigation, passons aux actes pour des exploitations durables rappelle Jean-Marc Scwartz de AGPM maïs

Jean-Marc Schwartz, secrétaire général adjoint de  @agpm_mais : Irrigation après les belles paroles, il est temps de passer aux actes pour avoir des exploitations durables Il...