La grande distribution innove avec des fruits et légumes sans pesticides / Baliverne#14

Suite aux multiples campagnes anxiogènes sur les pesticides, certaines enseignes de la grande distribution se sont lancées dans des gammes de produits estampillés « sans pesticides ».

 

Appellation trompeuse

Carrefour et ses fraises sans pesticides

C’est le cas par exemple de Carrefour, qui a fait la promotion de fraises« sans pesticides ». Néanmoins, cette appellation est trompeuse. Car ces fraises sont cultivées sans pesticides de synthèse, de la floraison à l’assiette. Et dont elles ont donc belle et bien été traitées avant la floraison, phase la plus sensible aux attaques d’insectes et traitées après avec des pesticides naturels.

Carrefour affirme vendre des kiwis sans insecticides, alors que c’est un fruit ne nécessitant pas de traitement phytosanitaire.

 

Les légumes surgelés sans résidus de pesticides vendus par CasinoDe son côté Casino vend des légumes surgelés [sans résidus de pesticides->https://www.agriculture-environnement.fr/treve-de-balivernes/97-de-nos-aliments-contiennent-des-pesticides-baliverne-07]. Rien d’exceptionnel à cela ! Puisque 56,6% des aliments européens produits en agriculture conventionnelle sont déjà sans résidus de pesticides. Et le reste est bien inférieur aux limites réglementaires, ne suscitant donc aucune inquiétude en terme de santé publique.

 

 

Marketing « sans pesticides »

Enfin, ce marketing antipesticides induit en erreur en faisant croire qu’une agriculture sans pesticides est possible. Or, pour se préserver des ravageurs ni l’agriculture conventionnelle ni l’agriculture biologique ne peuvent se passer de produits phytosanitaire.

Derniers articles

pesticides un rapport biaise (1)

Pesticides : encore un rapport biaisé

Un rapport publié par trois ONG tente de convaincre que le coût économique des pesticides serait, pour les consommateurs, de loin supérieur aux bénéfices....
plante-score agribalise

Planet-score : un étiquetage conçu par et pour le bio

Afin de préserver la belle image de ses produits, le lobby du bio lance un nouvel étiquetage baptisé Planet-score. Retour sur sa genèse Le ralentissement...
transgenese nbt

Les NBT vont-elles rendre la transgénèse obsolète ?

Souvent présentées comme une alternative à la transgénèse, les NBT n’ont pourtant pas vocation à les remplacer. Entretien avec Agnès Ricroch et Marcel Kuntz,...
cour justice union europeenne cjue

Le cadre juridique est le principal obstacle au développement des NBT, selon Claude Tabel

À l’occasion des journées de l’UFS (Union française des semenciers), son président Claude Tabel a fait le point pour A&E sur la question des...
gil riviere wekstein edito A&E

« Don’t Look Up » : la technologie, seul espoir

Depuis sa sortie, le 24 décembre, le film d’Adam McKay Don’t Look Up fait un tabac sur Netflix, notamment auprès des écologistes. Il propose une satire...

Dans la même rubrique

L’agribashing n’existe pas / Baliverne #23

L'agribashing n'existe pas / Baliverne #23, une nouvelle vidéo d'Agriculture et Environnement. A l'instar du militant anti-pesticide François Veillerette, la plupart des écologistes réfutent...