Le plan protéines est une très bonne chose pour François Arnoux mais…

Le plan protéines est très bonne chose encore faut-il avoir les moyens de lutter contre les ravageurs du colza.

Le plan protéines c’est une très bonne chose, le problème que moi j’ai sur l’exploitation, et que beaucoup de mes voisins ont dans les exploitations de Poitou Charente, c’est que nous avons de forte pression d’insectes durant tout le cycle. Pour commencer la principale contrainte ce sont les larves d’altises et aujourd’hui nous avons   très peu de moyen pour lutter contre cet insecte qui peut engendrer une baisse de rendement conséquente sur le colza jusqu’à 20 à 40 % de baisse sur le rendement et pas de traitement probablement sur cette problématique. Demain je me pose énormément la question de continuer le colza. D’augmenter les surfaces cela va être compliqué, même de les diminuer parce que n’ayant pas de moyen pour maîtriser ces insectes ça va être compliqué. Ça c’est un exemple et il y en a tout au long du cycle où on a de moins en moins de moyen justement pour assurer de bons rendements et penser à augmenter les surfaces. 

Derniers articles

milidou vigne cuivre credit @AEGRWmilidou vigne credit @AEGRW

Les NBT : une solution à l’impasse du cuivre

En février dernier, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a rendu publique une « cartographie » sur...
ecologie politique radical

La France des villes et la France des champs, une fracture française

France des villes / France des champs : la fracture française ne pourra se résorber en faisant uniquement de l’écologie politique. Analyse des perspectives...
conflit interet glyphosate

Glyphosate : un article entaché de conflits d’intérêts

Une publication dans une revue scientifique prétend confirmer l'exposition de l'ensemble de la population au glyphosate sur la base d'analyses très controversées. Rien d'étonnant,...

Irrigation, passons aux actes pour des exploitations durables rappelle Jean-Marc Scwartz de AGPM maïs

Jean-Marc Schwartz, secrétaire général adjoint de  @agpm_mais : Irrigation après les belles paroles, il est temps de passer aux actes pour avoir des exploitations durables Il...
fruits emballage plastique2

La fausse bonne idée de la fin des emballages plastiques

« La colère gronde chez les industriels du plastique et dans la filière des fruits et légumes opposés à la fin des emballages plastiques...

Dans la même rubrique

Irrigation, passons aux actes pour des exploitations durables rappelle Jean-Marc Scwartz de AGPM maïs

Jean-Marc Schwartz, secrétaire général adjoint de  @agpm_mais : Irrigation après les belles paroles, il est temps de passer aux actes pour avoir des exploitations durables Il...