Il n’y pas d’OGM en bio / baliverne #21

baliverne 21 ogm en bio
28 Partages

Baliverne #21 / Il n’y a pas d’OGM en bio / Selon la réglementation en vigueur en France et en Europe, l’utilisation d’OGM est totalement prohibée en production biologique, pour les aliments destinés à l’homme ou à l’animal.

De plus, la filière bio a toujours mené campagne contre la culture d’OGM craignant, d’en trouver des traces dans leurs produits, certaines enseignes comme Biocoop allant même jusqu’à financer des commandos de faucheurs d’OGM.

La garantie du « sans OGM » est devenue un argument de vente pour tous les distributeurs de bio. Sauf que le 25 juillet 2018, la Cour de justice de l’Union européenne a rappelé que les OGM ne se limitent pas aux seules plantes transgéniques mais concernent aussi les plantes obtenues par d’autres techniques de modification du génome, notamment les différentes techniques de mutagenèse.

À LIRE AUSSI : Retour sur l’arrêt de la CJUE sur la mutagénèse

Or l’agriculture biologique utilise depuis longtemps des semences issues des techniques de mutagenèse. C’est le cas notamment de toutes les huiles de tournesol oléiques ou encore des riz de Camargue. Certes, ces OGM issus de mutagenèse ne sont pas réglementés par la directive Européennen qui encadre les OGM, et donc pas soumis à évaluation et à étiquetage.

À LIRE AUSSI : Le débat sur la mutagenèse relancé

Mais il reste que ces plantes sont bel et bien des OGM et autorisées dans le cahier des charges bio. Ainsi depuis des années les consommateurs croyant acheter du « sans OGM » sont dupés puisque les champs d’agriculteurs bio des rayons des magasins bio regorgent d’OGM… cachés.

28 Partages